Mon retour d’Erasmus à Southampton

33505711050_1259f7c4bc_o

Hello les petits loups, cela fait donc un peu plus de deux mois que je n’ai pas pris le temps de vous écrire et de partager un petit bout de vie avec vous. Fin janvier, je vous expliquais que j’avais décidé de m’aventurer en dehors de ma zone de confort et de partir en Erasmus pour 15 semaines.  Me voilà de retour à Liège, du moins pour l’instant, et je souhaite partager avec vous ma petite expérience.

Je devrais commencer par vous décrire la situation initiale. Etant en troisième année de mon Bachelier, je devais effectuer un stage de 15 semaines en entreprise. Cela faisait longtemps que j’envisageais de partir à l’étranger pour le faire. L’année dernière, pour mon stage d’un mois, j’avais eu la chance d’être accueilli par la superbe équipe Fun’Ethic et ce fut un vrai bonheur. Pour le stage de troisième, j’avais envie de voir le travail dans une plus grande entreprise ou dans un milieu scolaire. Après avoir fait une croix sur Londres, j’ai trouvé une petite place à Southampton Solent University ou plus exactement à Solent Creatives, une agence créative au sein de l’Université. Début février je quitte donc mon petit cocon liégeois avec mon amie Lysan pour aller rejoindre notre maison en colocation en Angleterre.

Le stage 

Le stage c’est extrêmement bien passé. J’étais un tantinet paumée les premiers jours, trop de nouvelles interactions sociales en peu de temps à mon goût. En plus mon chef direct est écossais donc pendant une fraction de seconde je me suis demandée dans quelle langue il me parlait. Par la suite j’ai vraiment eu une expérience géniale! J’ai eu l’occasion de participer à divers événements, de jouer à la photographe, de créer et designer un magazine, de gérer les réseaux sociaux d’une entreprise et de faire mes premiers pas sur  divers programmes dont Indesign. J’ai adoré l’ambiance et travailler dans un milieu créatif. Si vous voulez mon feedback total sur le stage c’est par ici.

33762298211_60e6bd6cc9_o.jpg

Le blog 

Clairement, j’ai cru que j’étais Superwoman et je ne le suis tout simplement pas. Vous voyez la Nana qui s’imaginait qu’elle allait faire un 9-17h du lundi au vendredi sans heure supplémentaire et events, visiter des villes avoisinantes le weekend, écrire un TFE, faire son rapport de stage, garder son job d’étudiant et tenir un blog en même temps. J’ai envie de vous dire: ou pas! Déjà, entre le stage et le boulot mes journées en semaines filaient à grande vitesse. Les weekends me paraissent encore plus courts que d’habitude. Très vite je me suis rendu compte qu’il fallait faire des choix. J’ai fait le choix de ne pas vous proposer des articles type report de dossier de presse ou pire des articles bâclés, écrits à la va vite avant de m’endormir sur mon clavier.

33762823601_6bf1292ea3_o.jpg

La vie en Angleterre 

J’ai adoré la vie en Angleterre. Southampton n’est pas la ville de mes rêves, mais j’y ai trouvé la vie très douce et agréable.  En dehors de Londres même où les gens sont un peu comme à Paris, c’est-à-dire à courir partout, j’ai trouvé les gens super sympathique. Les restaurants et snacks proposent presque tous des options végétariennes et vegan. J’ai d’ailleurs rapidement trouvé le paradis du veganisme  » Rice up » qui proposent des produits secs, des produits frais et des gâteaux. Vous le voyez le +5 kg pendant mon Erasmus? La petite révolution de ma vie: les supermarchés ouverts jusque 23h en semaine et le dimanche. J’avais peur de mon niveau d’anglais, mais après avoir survécu au patron écossais, je me sentais prête à tout affronter au niveau linguistique.

L’Erasmus  

Le jour du départ je me suis demandé si je n’étais pas complètement à côté de la plaque. Qu’est-ce que la petite luxembourgeois expatriée en Belgique que je suis allait bien pouvoir faire en Angleterre. Au final, c’est une des meilleurs décision que j’ai pris dans ma vie. Partir m’a donné l’occasion de me détacher de pas mal de choses. Des fois on s’enferme dans des habitudes, on se limite soi-même. On emmène ses démons avec soi, mais parfois changer d’endroit permet d’avoir une perspective différente. Cela m’a permis d’avoir une vue un peu extérieur sur ma vie. Une bonne grosse claque, mais qui m’a fait du bien.

Et la suite.

Reprendre le blog est pour l’instant la seule certitude dans ma vie. J’ai des plans qui se dessinent dans ma tête, des choses qui se concrétisent doucement. On verra. Pour l’instant, je garde mes prochaines envies d’aventures pour moi.

londonien

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rétrolien de votre site.

Commentaires

  • Odile C

    Écrit le 8 juin 2017

    Répondre

    Bon retour à Liège Anaïs, la tête pleine de souvenirs de ces quelques mois intenses et riches en émotions … tout ça te portera vers de nouveaux projets encore plus beaux ***

Laisser un commentaire