ce voyage

29 jours de gratitude#15 – Ce voyage

ce voyage

29 jours de gratitude #15 – Ce voyage

Il y a quelques semaines, un peu par hasard je tombe sur le blog du dimanche et son challenge bonheur de 29 jours. Le blog d’Elodie est une petite merveille dont je suis en train de dévorer article après article. Le challenge de 29 jours de bonheur et de gratitude consiste tout simplement à répondre pendant 29 jours à des questions qui nous permettent d’être reconnaissants pour tout ce que l’on a dans notre vie. Moi qui ai bien du mal à adopter la positive attitude, j’avais grand besoin d’un petit challenge comme celui-ci.

Ce challenge nous offre la possibilité de répondre aux questions ici, via Instagram ou tout simplement dans un cahier. Pour ma part, je pense faire un combo des trois en vous proposant certains mini articles ici, en postant des photos sur Instagram, tout en réservant les questions les plus privées pour mon petit carnet.

separateur

Ce voyage qui m’a marqué

J’aime ma ville natale comme on aime une photo qui immortalise un moment de joie perdu à jamais. Je l’aime avec ce mélange d’amour et de nostalgie, je l’aime malgré le goût amer de certains souvenirs qui hantent certains de ces lieux. Je l’aime comme un amour passé qui ne sera plus jamais pareil, car trop de choses ont changées, trop de choses s’y sont déroulées pour que je m’y sente un jour chez moi. A vrai dire, même dans le passé j’ai toujours longé les rues de ma ville natale comme une étrangère, je n’y ai jamais vraiment trouvé ma place. J’y retourne régulièrement, car c’est important de se rappeler d’où on vient mais j’ai toujours su que ce chapitre de ma vie était fini.

Adolescente, j’ai commencé à voyager, à visiter différentes villes plus ou moins proches, à la recherche de quelque part où je me sentirais chez moi. Au fils des années, j’ai fini par accepter que je faisais partie de ces personnes qui se sentaient à la fois bien partout mais sans jamais être attaché à un lieu. J’ai pourtant vu de belles villes, certaines qui m’ont animées, certaines que j’ai admirées mais sans jamais me sentir à ma place. Liège, ne fait pas exception à la règle, c’est une ville que j’ai d’abord détestée puis que j’ai appris petit à petit à aimer.

Je ne dis pas que je ne m’y sens pas bien, j’y ai rencontré des gens exceptionnels et j’aime chaque recoin de mon petit studio dont je vous parlais lors du premier article du challenge. C’est juste que je m’y sens toujours comme si je n’étais que de passage.

stockholm

Je m’étais fait à l’idée et puis on est parti en juin dernier à Stockholm. Tout a changé. Je ne sais pas trop comment l’expliquer mais dès mes premiers pas dans la ville, je m’y suis sentie chez moi. J’y ai trouvé tout ce que j’aime : une ville calme mais remplie d’énergie, un mélange parfait entre le respect de l’environnement et le développement. Une ville moderne et ancienne à la fois. Une capitale à quelques minutes de métro de la campagne. C’était comme si les différentes pièces de puzzle que j’avais aimées dans mes précédents voyages, étaient enfin venues former un tout qui correspondait à ce que je cherchais. Comme si cette ville, pourrait me permettre d’être la personne que je suis censé devenir.

Je ne vivrais peut-être jamais à Stockholm. Peut-être que lors de mon prochain voyage j’aurais à nouveau cette sensation d’appartenir quelque part. Dans tous les cas, ce voyage m’a permis de savoir que quelque part un « chez moi » m’attend.

Et vous, quelle est la ville où vous vous sentez chez vous ?

Laisser un commentaire